^

Extraits de l'autobiographie d'Aldo Sterone

©Philippe Gouillou - Lundi 4 mars 2019

Tags : HBD - Histoire - Jihad - Politique

Quelques extraits de l'autobiographie d'Aldo Sterone publiée en 2015 : révélateur...


center

Sterone, A. (2015). Comme Je Parle. CreateSpace Independent Publishing Platform. ISBN:978-1514854426

"Je suis né en Algérie dans une ville qui ressemblait à n’importe quelle ville provinciale de France ou de Navarre. Le temps que je devienne ado, c’était l’Irak."

Aldo Sterone, connu pour ses vidéos sur sa Chaîne YouTube, a publié en 2015 une autobiographie. Il la présente page 4 de couverture :

"Depuis le temps que je partage des vidéos sur Youtube, il est peut-être temps d’en dire un peu plus sur mon parcours et l’esprit qui m’anime. Je suis né en Algérie dans une ville qui ressemblait à n’importe quelle ville provinciale de France ou de Navarre. Le temps que je devienne ado, c’était l’Irak. On a tout d’abord vu arriver les vandales en culotte courtes, puis les islamistes, puis le terrorisme. D’absurdités, en stupidités, en compromissions, nous avons perdu notre pays par petits morceaux. Lors de mon arrivée en Europe, je découvris un continent en proie à des démons similaires au pays que je venais de quitter. J’ai payé cher mon refus des voies qui m’étaient tracées. L’Europe me disait : deviens islamiste, criminel ou assisté social et je t’ouvre les bras. Vieille putain !
Ce livre - qui a commencé comme un email - retrace un parcours à travers un monde pourrissant."

Il s'agit d'un témoignage, pas un livre d'analyse. L'auteur le précise bien dans son Avertissement préalable (p. 3) :

"Quand je décris les événements, je le fais depuis la perspective que j'avais lorsque je les ai vécus. Ceci permet d'éviter de tomber dans le piège qui consiste à juger ou réévaluer le passé à la lumière des connaissances d'aujourd'hui."

Aussi, plutôt que de faire une présentation synthétique du livre, je vais juste en citer quelques extraits, éventuellement complétés de commentaires.

Changement de population

"Par l'immigration massive vers l'Occident, ils allaient nous poursuivre."

"Dès le début des années quatre-vingt, la cité commença à changer. Le changement fut très rapide. Si on utilise des termes géologiques, on parlerait de tremblement de terre. En quelques semaines, il était possible de distinguer un avant et un après. Il m'a fallu 20 ans pour comprendre qu'à deux heures de vol, en France, des cités paisibles comme la mienne subissaient le même sort. En fait, ce qui nous touchait était un phénomène mondial.
Tout commença par l'arrivée de quelques nouveaux habitants. On les avait pris pour des Algériens comme nous et nous leur avions réservé le meilleur accueil.
Mais non ! Ils n'étaient pas comme nous et ils allaient nous faire subir les pires humiliations. ils allaient transformer notre vie en chauchemar, nous forcer à vendre notre appartement et, pour beaucoup d'entre nous, à fuir le pays. Par l'immigration massive vers l'Occident, ils allaient nous poursuivre."
Aldo Sterone (2015, p. 13)

Aldo Sterone s'interroge ensuite sur l'origine de cette population et conclut :

"je penche pour les villages et hameaux - dawir - de l'arrière-pays à moins qu'ils ne soient sortis de sous terre comme Gog et Magog."
Aldo Sterone (2015, p. 14)

L'apparition brutale et le développement de cette sous-classe ultra-violente n'a pas encore d'explication satisfaisante.

En Tunisie, qui n'a pas (encore ?) connu l'évolution de l'Algérie, l'opinion générale est que ces populations inaptes à la vie sociale en pays civilisé ("racailles", etc.) ont été créées par la culture occidentale, laquelle n'aurait pas su élever les enfants maghrébins qui vivent en Europe. En effet, encore dans les années 2000-2004, les problèmes de sécurité n'existaient que pendant l'été, c’est-à-dire quand les immigrés en vacances importaient de France leur comportement. Pourtant, comme le remarque Aldo Sterone, il s'agissait d'un phénomène mondial qui s'est produit même dans les pays musulmans : que la Tunisie en ait été (provisoirement) protégée était l'exception, pas la règle.

Il existe cependant plusieurs pistes d'explication, dont :

  • Démographique :

    • Surcharge démographique : des populations qui existaient depuis toujours ont vu leur nombre se multiplier (grâce aux avancées médicales et à une meilleure alimentation), ce qui les a obligé à quitter leurs terres pour aller rejoindre les villes.

    • Inadaptation (Perte des hiérarchies) :
      La capacité à l'ultra-violence est, dans de nombreux environnements, un avantage sélectionné, c'est la civilisation qui, notamment grâce à la prison, a sélectionné des humains domestiqués1.
      Il faut rajouter que la polygynie, traditionnelle dans les pays musulmans, sélectionne des hommes plus violents et moins coopératifs.

  • Biologique :

    • Pollution : la courbe de la criminalité, qui a montré une forte hausse dans la deuxième moitié du XX° siècle suivie d'une chute brutale dans les années 1990, est fortement corrélée avec la disponibilité d'essence au plomb2. Une influence biologique (par pollution chimique ou autre) a probablement aussi eu un effet sur le développement des membres de cette sous-classe.

Le Nouvel Ordre Mondial et l'islamisation

"L'islamophilie des occidentaux frise l'addiction."

"L'Europe me disait : deviens islamiste, criminel ou assisté social et je t'ouvre les bras."
Aldo Sterone (2015, p. 4 de couverture)

"L'islamisme était dans le calendrier du Nouvel Ordre Mondial mais nous étions un peu trop tôt. Vingt ans plus trard, les pays occidentaux allaient se battre aux côtés des islamistes pour les placer à la tête de pays comme la Tunisie, la Libye, l'Egypte ou la Syrie. L'islamophilie des occidentaux frise l'addiction. Dans leurs propres pays ils sont installés suffisamment de populations musulmanes pour créer des enclaves qui vivent en parallèle. Que sortiront-ils dans vingt ans encore ? Peut-être des califats autonomes à la tête de ces zones. Elles ont bien été créées à grands frais pour une raison ! Nul ne peut comprendre les régimes occidentaux s'il ne tient pas en compte leur intime association avec les islamistes."
Aldo Sterone (2015, p. 157)

Les expressions "Nouvel Ordre Mondial" et "Système" ont des définitions très étendues et peuvent être utilisées aussi bien comme un raccourci de langue pratique pour décrire le résultat actuel des interactions au cours de l'histoire, que pour désigner des concepts considérés comme réellement constitués (approche complotiste). On peut remarquer que tous les sens sont possibles pour la citation ci-dessus.

La volonté d'islamiser l'Europe (pour créer une Eurabia ou autre) est bien une constante de la politique occidentale de ces dernières années : la décision a été prise3, seules les modalités font encore débat (ce qui explique beaucoup de conflits).

Les résultats en sont prévisibles :

"Si la France connaît un sort différent de l'Algérie des années quatre-vingt dix, c'est que les lois de la physique ont changé depuis."
Aldo Sterone (2015, p. 145)

Et on n'y peut pas grand chose :

"Imagine que tu arrives sur un chantier de démolition et que tu commences à réparer et construire. Le contremaître te mettra vite à la porte. C'est pareil en France. Le pays est devenu un gros projet de démolition. Les acquis de 2000 ans d'Histoire sont méthodiquement détruits. C'est ISIS dans un musée.
Aldo Sterone (2015, p. 276)

"Même si tu réussis en France, tu perds quand même. Parce qu'avec le même effort ailleurs, tu aurais réussi dix fois mieux."
Aldo Sterone (2015, p. 276)

Vie quotidienne

"si vous voyez les gens fuir, fuyez aussi."

Ce livre témoignage donne de nombreux exemples des conséquences pratiques, concrètes, quotidiennes, de cette évolution, comme par exemple :

Corruption

"Au fur et à mesure que les Algériens se prenaient pour Dieu, ils découvraient un truc extraordinaire : qu'ils sont plus intelligents que Lui et qu'ils peuvent Le rouler ni vu ni connu tout en faisant avancer leur propre business. Alors que des gens comme mon oncle pensaient que la religion allait éradiquer la corruption, les Algériens apprenaient justement à la conjuguer avec trafics, pots de vins et dessous de tables. Mieux encore, la religion avait l'avantage d'effacer leurs derniers scupules en apportant la caution divine à tout ce qu'ils faisaient."
Aldo Sterone (2015, p. 163-164)

Insécurité

"Une chose qu'on doit vite comprendre quand on vit en Afrique : si vous voyez les gens fuir, fuyez aussi. Si vous n'êtes pas à l'aise avec cela, votre espérance de vie passera en dessous de quarante ans."
Aldo Sterone (2015, p. 49)

"A la rigueur, contre les voleurs, on peut toujours s'en sortir en évitant de prendre avec soi des objets de valeur ou trainer dans les zones "chaudes". Mais nous avions la hoggra : une tare spécifique aux sociétés influencées par l'arabisme. Une personne que vous ne connaissez pas peut surgir et vous reprocher un regard puis décider de vous châtier à coup de poings jusqu'à ce que votre face soit en bouillie. Pour les psychopathes, l'autre n'existe que pour satisfaire leurs désirs et leurs pulsions. Pour eux, briser des os humains c'est comme éclater des bulles de plastique d'emballage pour déstresser. Leur absence totale d'empathie les rend capables d'horreurs qui rempliraient d'effroi un tortionnaire à la solde de Pinochet. La seule chose capable des les arrêter est la force. Vous êtes plus fort ils fuient. Vous êtes plus faible ils vous écrasent."
Aldo Sterone (2015, p. 56)

"Moi je vais vous le dire : le pire qui puisse ariver à un Arabe est de vivre sous la dictature d'un autre Arabe."
Aldo Sterone (2015, p. 88)

"Il y a l'humanité entière et il y a les Maghrébins. Moi je vous le dis."
Aldo Sterone (2015, p. 229)

Liens

Notes

©Philippe Gouillou - Lundi 4 mars 2019


Sélection


















Citation de cette page :

Gouillou, Philippe (2013) : "Extraits de l'autobiographie d'Aldo Sterone". Evoweb. Lundi 4 mars 2019. http://evoweb.net/blog2/20190304-aldo-sterone-livre.htm
[Extraits de l'autobiographie d'Aldo Sterone](http://evoweb.net/blog2/20190304-aldo-sterone-livre.htm). Gouillou, Philippe. *Evoweb*. Lundi 4 mars 2019