Hypothèse 74 : Shadow Ban

D'un autre côté, cette disparition inexplicable ne le surprenait pas, il y était habitué. Par exemple il avait souvent des problèmes avec son Pass Social, qui n'était pas reconnu, ce qui l'empêchait de faire ses courses ou d'aller au restaurant, et même de voir ses amis.


center fullsm twothird

Le colis avait disparu. Il l'avait pourtant envoyé en recommandé, mais si selon le tracking il s'était d'abord perdu au Centre d'Aulnay-sous-Bois, il avait ensuite totalement disparu du système, comme s'il n'avait jamais existé, qu'il n'avait jamais été envoyé. Comment était-ce possible ?

D'un autre côté, cette disparition inexplicable ne le surprenait pas, il y était habitué. Par exemple il avait souvent des problèmes avec son Pass Social, qui n'était pas reconnu, ce qui l'empêchait de faire ses courses ou d'aller au restaurant, et même de voir ses amis. La dernière fois, ça lui avait même coûté un client, qui n'avait pas apprécié qu'il ne puisse pas tenir son invitation à déjeuner et s'était senti piégé. "C'est certainement un bug, Monsieur, mais je n'ai pas le droit de vous laisser rentrer" lui avait dit le vigile à l'entrée, c'est ce qu'ils disaient à chaque fois, c'était "certainement" dans leur formation, ils n'avaient pas une tête à connaître ce mot.

Et ce n'était pas tout. Il avait peur de finir parano tellement il disparaissait souvent. Ses emails étaient souvent perdus, quel que soit le SMTP utilisé, et ses sites web, auparavant tous en première page Google, avaient tous disparus dans les profondeurs du classement. Il l'avait même vérifié sur Facebook et Twitter : quoiqu'il publie, quasiment personne ne pouvait le voir. Il était "shadow banned", c'est-à-dire pas totalement censuré, mais juste caché, pour que le moins de monde possible puisse le lire et connaître ses idées.

Bien sûr il n'avait jamais été vraiment populaire même s'il avait connu une période de célébrité pour ses écrits. Il avait bien lancé deux modes, mais aujourd'hui plus personne ne se souvenait que c'était lui, tout le monde se les attribuait. Et dans quel sens était la causalité ? Était-ce parce qu'on l'avait fait disparaître que personne ne se souvenait de lui ou l'inverse ?

Ou alors il était juste en train de paranoïser, c'était juste la faute à pas de chance. Dans un des 5 livres de la trilogie H2G2, un camionneur a connu la pluie tous les jours de sa vie : il se déplaçait souvent et la météo a pu vérifier que dans chaque ville où il a été il a plu ce jour-là. Un François Hollande sous stéroïdes. Bien sûr H2G2 n'est qu'un roman humoristique, mais le fait n'est pas absolument impossible : des personnes gagnent bien le gros lot plusieurs fois ! Il n'était donc pas absolument impossible que ce qui lui arrivait soit juste de la malchance. Mais d'un autre côté attribuer à la malchance des événements qui sont réellement faits exprès est aussi un ressort comique usuel. Dans le film "L'opération Corned Beef", on se moque bien de Christian Clavier qui est incapable de comprendre que le fait que sa femme ait les photos de son infidélité "le lendemain au petit déjeuner" n'est pas que du "vraiment pas de chance". Comment être sûr ?

Il réfléchit logiquement. Il se trouvait trop insignifiant pour que quelqu'un d'assez puissant pour le faire disparaître ne serait-ce que connaisse son existence. Bien sûr, il y avait bien eu une femme qu'il ne connaissait pas qui pendant des années était intervenue pour le descendre à chaque fois que son nom était cité dans un forum, mais il s'agissait là d'une obsession personnelle, ce n'était pas du tout le même niveau.

Ça pouvait être tout simplement une erreur. Il se souvenait avoir lu qu'un diplomate avait eu sa carrière pourrie à cause d'une faute de frappe : une note manuscrite qui disait "Excellent élément, dommage qu'il boîte" avait été retranscrite en "Excellent élément, dommage qu'il boive". Toute une vie foutue pour une mauvaise touche de clavier tapée par une petite main. Mais qu'est-ce qu'on aurait pu écrire sur lui ? L'hypothèse ne tenait pas.

Alors c'était certainement un système automatique, un logiciel d'Intelligence Artificielle quelconque, qui l'avait taggé. Le Fonds Monétaire International avait bien publié un Working Paper montrant que l'historique de navigation web suffit pour améliorer la validité des notations de crédit bancaires, c'était encore plus facile de construire un profil politique en trackant une adresse IP. Ce qu'il aurait fallu, c'était trouver ce qui l'avait déclenché, les mots-clés ou les habitudes de comportement qui l'avaient rendu suspect, mais avec du Machine Learning, qui fonctionne sur corrélations, c'était impossible. Tout ce qu'il pouvait savoir c'est que dans ce cas il n'était certainement pas le seul à avoir sa vie détruite : tous ceux qui étaient, pour une raison ou une autre, taggés opposants devaient être dans la même situation. Le shadow ban est plus discret que le Goulag.

Il regarda les actualités pour se changer les idées. Les Unes étaient toutes sur l'extension du Pass Social qui obligeait à durcir ses conditions d'obtention. Il était aussi question de l'imposer pour accéder à Internet : les journalistes trouvaient tous ça très bien à la condition que ça ne concerne que la publication de contenu, pas la consultation, ils avaient peur de perdre du budget publicitaire. Les autres nouvelles concernaient la hausse de l'inflation, qui avait dépassé 10%, le nouveau plafond des paiements en espèces à 100 € "pour lutter contre le financement du terrorisme", et la fermeture des frontières en sortie "pour lutter contre l'évasion fiscale et conserver les forces vives du pays". Il se demanda contre quoi et contre qui le Gouvernement n'était pas "en lutte".

Il reçut un SMS : le Gouvernement l'invitait à participer à une "grande manifestation antifasciste" et à faire un don pour la soutenir. Il n'avait pas le choix : pour ça il n'était pas shadow banned.

©Philippe Gouillou - Mardi 28 septembre 2021


Hypothèses Récentes

Citation de cette page :

Gouillou, Philippe (2021) : "Hypothèse 74 : Shadow Ban". Evoweb. Mardi 28 septembre 2021. https://evoweb.net/blog2/20210928-hypothese-74.htm
[Hypothèse 74 : Shadow Ban](https://evoweb.net/blog2/20210928-hypothese-74.htm "Evoweb : Hypothèse 74 : Shadow Ban (Mardi 28 septembre 2021)"). Philippe Gouillou. *Evoweb*. Mardi 28 septembre 2021