Hypothèse 83 : Jobocalypse

©Philippe Gouillou - Jeudi 30 mars 2023

Tags : Economie - Emploi - Hypotheses

Travailler était vraiment devenu un marqueur social négatif : on disait que son job était tellement pourri que personne ne s'était fatigué à le remplacer par un robot. Comment les femmes pourraient-elles vouloir d'un type pareil ?


center

Comme à chaque fois il eut le temps d'apercevoir un très court rictus de profond dégoût, mais déjà elle lui avait tourné le dos et l'avait fui. Pourtant c'était elle qui était venu lui parler, comme la loi contre le harcèlement l'exigeait, il avait juste répondu poliment à ses questions. Mais il avait été obligé de lui avouer qu'il travaillait, ça avait suffit : elle ne pouvait plus le considérer comme un homme, juste comme un intouchable. Sans doute la fille l'avait prise pour un membre de la caste, c'était pour ça qu'elle était venue le draguer, il avait la même couleur de peau. Au moins ça filtre, se dit-il : il ne risquait pas de se retrouver embringué avec une militante pour l'égalité entre les femmes et les hommes.

Travailler était vraiment devenu un marqueur social négatif : on disait que son job était tellement pourri que personne ne s'était fatigué à le remplacer par un robot. Comment les femmes pourraient-elles vouloir d'un type pareil ? Il se demanda si elle faisait partie de la caste des propriétaires immobiliers ou si elle bluffait. Y appartenir était mieux que les 72 quartiers de noblesse des temps anciens, beaucoup essayaient de s'en prévaloir, il fallait se méfier. Il était plus probable qu'elle faisait partie de la classe des subventionnés, 80% de la population, ceux qui avaient perdu leur travail avec la jobocalypse mais vivaient avec le Revenu Universel payé par l'État, revenu dont la plus grande partie disparaissait dans les loyers.

Il ne comprenait pas pourquoi c'était les travailleurs qui étaient devenu des intouchables et pas les subventionnés. Bien sûr, leurs métiers n'étaient pas tous prestigieux, mais ils gagnaient quand même un petit peu mieux leur vie que les autres, et ils faisaient quelque chose, ça aurait du plaire aux femmes. D'un autre côté les autres avaient le temps de faire du trafic, ce qui était devenu la vraie économie, le sport national. On racontait que certains étaient devenus très riches, mais qu'est-ce qu'ils faisaient de leur argent ? Depuis que les taxes sur les propriétaires individuels avaient explosé, ils ne pouvaient même pas s'acheter ne serait-ce qu'un appartement, eux aussi étaient obligés de passer par ceux de la caste, les propriétaires des Nouvelles Sociétés Immobilières qui avaient obtenu le monopole du logement. Ils ne pouvaient pas non plus s'acheter de voiture ou de moto, c'était interdit au nom de l'écologie, en fait ils ne pouvaient pas faire grand chose. Pourquoi prendre le risque de trafiquer dans ces conditions ? Juste pour attirer les filles ? Sans doute que ça marchait.

Il se sentait complètement inadapté au monde moderne : il n'était même pas capable de comprendre ce qui motivait tellement les autres, il avait quelques décennies de retard, quelques décennies de trop. Pour la centième fois au moins il le demanda à son Assistant Personnel, son IA privée : "Qu'est-ce qu'ils ont que je n'ai pas ?" Mais comme toujours la réponse était écoeurante de wokisme : "Il est important de ne pas discriminer ce qui signifie reconnaître la souffrance de ceux dont les ancêtres ont, pour des raisons purement racistes, souffert de l'esclavage, et assurer leur réparation. " C'était pour ça que son job n'avait pas encore été remplacé par une AI, pas parce qu'il était pourri, mais parce que lui ne faisait pas partie des prioritaires du principe d'équité.

Il se demanda quand son job serait enfin remplacé. Ce n'était assurément pas une question technique : les IA faisaient déjà largement mieux que lui, personne ne pouvait contester qu'il était totalement dépassé. Ce n'était pas non plus une question économique : une IA coûterait moins cher que lui. C'était donc une raison politique, quelqu'un avait décidé que lui et d'autres comme lui devaient continuer à bosser, pour la justice sociale.

Déprimé, comme toujours, il décida de rentrer se coucher : il devait se lever tôt le lendemain, il avait des réparations à payer.

Image : Screenshot de Humans Need Not Apply. CGP Grey. YouTube. 13 août 2014

©Philippe Gouillou - Jeudi 30 mars 2023


Hypothèses Récentes

Citation de cette page :

Gouillou, Philippe (2021) : "Hypothèse 83 : Jobocalypse". Evoweb. Jeudi 30 mars 2023. https://evoweb.net/blog2/20230330-hypothese-83.htm
[Hypothèse 83 : Jobocalypse](https://evoweb.net/blog2/20230330-hypothese-83.htm "Evoweb : Hypothèse 83 : Jobocalypse (Jeudi 30 mars 2023)"). Philippe Gouillou. *Evoweb*. Jeudi 30 mars 2023