Hypothèse 76 : L'erreur

©Philippe Gouillou - Jeudi 14 octobre 2021

Tags : France - Hypothèses - Politique

Le Pass, c'est l'outil de votre liberté.


center fullsm towthird

Ça ne pouvait être qu'une erreur, un bug, ou quelque chose du genre. Tous ses papiers étaient à jour mais son Pass avait été refusé à l'embarquement. Il fallait qu'il trouve une solution d'urgence, il ne lui restait que 10 minutes pour trouver comment embarquer, pour sauver son entreprise.

Il pensa tout d'abord appeler le Président sur son mobile, il en avait le numéro. Peut-être pourrait-il envoyer un ordre pour réactiver son pass ? Cette idée lui rappela que c'était exactement ce que faisaient les victimes des purges soviétiques : elles ne pouvaient pas croire que l'ordre de les tuer venait de Staline lui-même, elles croyaient à une erreur, qu'il ne savait pas, qu'il leur suffirait de lui parler. Mais là ce n'était pas pareil. Tout d'abord il n'y avait strictement aucun point commun entre la Russie communiste et la France d'aujourd'hui, et surtout il avait toujours soutenu le Président : jamais le moindre écart, jamais le moindre faux-pas. C'était même lui qui avait trouvé le slogan à succès : "Le Pass, c'est l'outil de votre liberté". Et puis là ce n'était pas lui qui serait tué, il survivrait toujours, mais son entreprise, c'est-à-dire plusieurs milliers d'emplois.

Il fallait qu'il arrête de paranoïser. Même si c'était bien sûr possible (c'était arrivé à plusieurs personnes autour de lui), il n'y avait aucune raison pour que lui soit banni par le gouvernement, ça ne pouvait donc être qu'une erreur.

Mais cette idée l'inquiétait encore plus. Si une simple erreur, que ce soit un bug ou un problème de connexion, était suffisante pour bloquer le Pass, alors tout le monde pouvait en être victime, il ne s'agissait plus des dissidents à faire taire, mais bien tout un chacun. Or, si ne pas pouvoir aller au restaurant est déjà gênant, ne pas pouvoir voyager peut être catastrophique. Toute la liberté de chacun était soumise au bon vouloir de l'informatique : un simple rayon cosmique qui tombait au mauvais endroit au mauvais moment et toute la vie d'une personne était détruite. Pire : si la plupart de nos actes n'ont aucune importance majeure, ce n'est pas toujours le cas, parfois ce qu'on fait, ou ne fait pas, engage la vie de milliers d'autres personnes. Et ça dans tous les domaines. Pour lui ce rendez-vous raté signifiait le dépôt de bilan, donc des milliers de personnes au chômage, sans doute même des suicides. Mais pour d'autres ça pouvait être autre chose : des inconnus, dont personne n'a jamais entendu et n'entendra jamais parler, peuvent avoir un jour et à un moment une mission à remplir d'importance majeure, c'était arrivé.

Il ne restait plus que quelques minutes avant que les portes soient fermées, "Gates closed", à jamais. Il ne pouvait rien y faire.

Il alla s'affaler sur une chaise. Ce n'était même plus la chute de sa société qui le préoccupait, non, c'était ce qu'il allait pouvoir dire. Il était quand même victime de ce qu'il avait affirmé et défendu avec force comme ne pouvant jamais arriver ! Que des dissidents soient bloqués, ça il le soutenait, c'était nécessaire pour la démocratie, mais qu'un innocent puisse avoir son Pass invalidé, ça il avait toujours répété que c'était strictement impossible. Pire : il était même celui qui avait trouvé comment convaincre le pays entier que ça n'arriverait jamais. Comment s'en sortir ? Que pourrait-il dire à ses employés qui allaient partir au chômage ? A ses créanciers ? Et même à ses clients qui avaient confiance en son jugement ? C'était pire que tout.

Il se reprit. Après tout ce qu'il avait vécu, ce n'était pas un petit problème informatique qui allait le mettre à terre. Il lui suffisait d'être créatif, de faire ce qu'il avait toujours fait, de trouver une idée pour s'en sortir. Ce qui avait fait sa réputation pour ses clients devrait marcher pour lui aussi, non ? D'ailleurs il avait déjà un client qui s'était retrouvé dans une situation pareille : un politicien qui avait construit toute sa campagne sur une certitude qui s'était révélée fausse. Eh bien ce type avait été réélu, et était même devenu Ministre ! Le truc c'était de ne pas reconnaître ses torts, de toujours apparaître dominant. Et pour ça il lui suffisait de nier, de dire exactement l'opposé de la réalité.

Son moral était maintenant totalement remonté, il était à bloc, il savait ce qu'il dirait aux employés à la fermeture de la société : "J'ai été victime du risque que j'avais toujours dénoncé".

©Philippe Gouillou - Jeudi 14 octobre 2021


Hypothèses Récentes

Citation de cette page :

Gouillou, Philippe (2021) : "Hypothèse 76 : L'erreur". Evoweb. Jeudi 14 octobre 2021. https://evoweb.net/blog2/20211014-hypothese-76.htm
[Hypothèse 76 : L'erreur](https://evoweb.net/blog2/20211014-hypothese-76.htm "Evoweb : Hypothèse 76 : L'erreur (Jeudi 14 octobre 2021)"). Philippe Gouillou. *Evoweb*. Jeudi 14 octobre 2021