Hypothèse 66 : Mom porn

©Philippe Gouillou - Samedi 18 septembre 2021

Tags : Féminisme - Hypothèses - Sexodus

Elle était un symbole de la féminisation du management, une nouvelle ère économique s'ouvrait.


center twothird fullsm

Elle le regarda sans chercher à cacher son mépris. A ce niveau c'était du harcèlement ! Comment avait-il pu croire qu'elle lui accorderait le moindre intérêt ? Et il venait l'accaparer, ce qui gâchait ses chances auprès des autres qui eux étaient intéressants ! Pourvu que personne ne l'ait remarqué, elle ne voulait pas qu'on puisse l'associer, ne serait-ce qu'une seconde, à un loser pareil. Elle jeta un oeil inquiet, mais comprit que personne ne l'avait vue, que personne ne l'avait regardée : tous les hommes étaient entre eux, ils tournaient le dos aux femmes. Encore une soirée de ratée. Elle rentra chez elle, déprimée.

Sur le plan professionnel sa vie était vraiment un succès. Seule femme de son équipe, embauchée en tant que simple secrétaire, elle était très vite, en moins d'un an, passée du niveau le plus bas à la direction, et sa société avait beaucoup communiqué sur son nouveau poste. Elle était un symbole de la féminisation du management, une nouvelle ère économique s'ouvrait.

Sur le plan militant aussi elle était très heureuse. Elle avait apporté tout son soutien à une campagne nationale qui venait d'être traduite en loi. C'était un extraordinaire succès. Avec ses consoeurs, elles avaient obtenu qu'il soit toujours interdit d'utiliser la beauté féminine pour influencer des choix. Finies les campagnes de publicité sexistes où le corps d'une femme servait à vendre une voiture ou autre chose sans aucun lien ! Maintenant seule la beauté intérieure était autorisée, aucun homme n'avait le droit de privilégier une femme pour sa beauté physique, même dans sa vie privée. Toutes les femmes étaient enfin reconnues à leur juste valeur.

Mais il y avait quelque chose qui n'allait pas, qu'elle ne parvenait pas à vraiment cerner, à comprendre. Normalement cette loi aurait du remettre les choses à plat, égaliser les chances des femmes, permettre à toutes, même les moins bien loties physiquement, d'avoir des relations plus saines et plus égalitaires avec les hommes. Elle s'attendait, et elle en avait souvent parlé avec ses consoeurs, à ce que les soirées soient plus ouvertes, plus naturelles, qu'elle puisse plus facilement aborder les hommes qui l'intéressaient. Mais ce n'était pas ce qui s'était passé. Les hommes semblaient avoir abandonné le combat, s'être retirés dans un monde à eux dont les femmes étaient exclues. Il n'y avait plus que les losers qui abordaient encore des femmes, et elle en avait encore été victime ce soir. Ce n'était vraiment pas ça qui avait été prévu.

Une fois rentrée elle alla directement s'affaler sur le canapé, reprendre son livre. Elle se sentait un peu coupable de lire de la littérature ancienne, mais elle avait toujours aimé, elle ne savait pas pourquoi. Et là ce n'était même pas un classique, juste un "Roman de Gare" comme on disait avant, du "Mom Porn" comme on disait maintenant. C'était totalement idiot mais ça la faisait rêver, son parfait anti-déprime. Bien sûr, c'était un plus important que plus personne ne soit autorisé à écrire des histoires aussi sexistes, mais, malgré toute sa volonté, ces navets réveillaient quelque chose en elle. Une forme de nostalgie un peu jalouse, elle le reconnaissait. Mais si les femmes d'avant avaient pu vivre de telles aventures, pourquoi était-ce impossible maintenant ?

©Philippe Gouillou - Samedi 18 septembre 2021


Hypothèses Récentes

Citation de cette page :

Gouillou, Philippe (2021) : "Hypothèse 66 : Mom porn". Evoweb. Samedi 18 septembre 2021. https://evoweb.net/blog2/20210918-hypothese-66.htm
[Hypothèse 66 : Mom porn](https://evoweb.net/blog2/20210918-hypothese-66.htm "Evoweb : Hypothèse 66 : Mom porn (Samedi 18 septembre 2021)"). Philippe Gouillou. *Evoweb*. Samedi 18 septembre 2021