^

Eugénisme : Les premiers bébés à QI augmenté génétiquement sont probablement déjà nés

©Philippe Gouillou - Samedi 23 février 2019

Tags : Evopsy - QI - Sciences - Sélection

On sait maintenant améliorer génétiquement l'intelligence. Est-ce que ça a encore de l'importance ?


center

Hier

En 1999, quand j'avais écrit sur Douance que l'intelligence était influencée génétiquement, j'avais été traité de "triste sire", "personnalité controversée", voire de "nazi", et des années après cela m'était toujours reproché (voir par exemple la Synthèse Enquête Douance). Pour rappel à l'époque Albert Jacquard était la référence journalistique obligatoire et il affirmait qu'il n'existe pas de gènes de l'intelligence :

"il faudrait donc supposer qu'il y a des gènes de l'intelligence. Or il n'existe que des gènes de l'idiotie, qui détruisent le cerveau. Mais l'idiotie n'est pas le contraire de l'intelligence, car c'est une maladie."
Albert Jacquard (1997)

Aujourd'hui

Vingt ans après, les premiers bébés à avoir été génétiquement modifiés pour augmenter leur intelligence sont probablement déjà nés :

"Quand le scientifique chinois He Jiankui a modifié les gènes de bébés jumeaux humains l'année dernière, il aurait tenté de les immuniser contre le VIH. Mais les chercheurs connaissant les modifications génétiques qu'il a apportées disent maintenant que la manipulation spécifique qu'il a effectuée peut avoir des conséquences plus vastes.
Le gène CCR5 est lié à la susceptibilité au VIH, mais une recherche publiée jeudi dans la revue Cell montre qu'il améliore également la cognition chez la souris. Le gène peut également faciliter la récupération d'un être humain après un accident vasculaire cérébral et peut être en corrélation avec le succès scolaire, selon le MIT Technology Review - signifiant que les deux premiers humains améliorés dotés d'une cognition et d'une mémoire génétiquement améliorées peuvent déjà être nés."
Futurism1

Bien sûr les effets secondaires sont inconnus et il faudra voir si cette intervention a réellement un effet, mais le fait est là : ce qui était hier une hérésie est maintenant une réalité.

Demain

Dès lors prédire l'avenir est facile : très bientôt ceux qui en ont les moyens pourront utiliser les découvertes scientifiques pour s'extraire de la masse de la population, voire créer une nouvelle espèce humaine. La question de savoir s'ils le feront ou pas ne se pose pas : la plupart voudront le mieux pour leurs enfants.

Mais on peut se demander quelle sera la réaction de ceux qui n'auront pas pu en bénéficier : accepteront-ils de se faire dominer par ceux qui auront été génétiquement améliorés ?

En 1991, Nancy Kress avait répondu non dans "L'une rêve et l'autre pas"2. Elle y décrivait la vie d'enfants génétiquement améliorés, qui sont plus intelligents et qui n'ont pas besoin de dormir, et qui donc peuvent apporter plus au monde et au bien-être des habitants, de tous les habitants. Mais les normaux ne supportent pas leur supériorité et les chassent pour les tuer.

Mais d'un autre côté il est loin d'être certain que l'intelligence humaine aura autant d'importance dans quelques décennies que maintenant, c’est-à-dire que les améliorés génétiquement sur l'intelligence ne domineront probablement pas autant qu'on peut le croire maintenant. C'est ce que j'avais défendu dans Monaco Business News n° 53 :

"Tout comme les machines nous ont libérés du besoin d’être fort, les ordinateurs nous affranchiront du besoin d’être intelligent."
Billet Eco 9

En effet : si l'intelligence artificielle nous domine intellectuellement au point de décider pour nous, qu'est-ce que ça change d'être plus intelligent ?

C’est-à-dire qu'en moins de 20 ans nous sommes passés d'un monde où l'intelligence ne pouvait pas être génétique, et où l'affirmer était quasi-unanimement condamné, à un monde où certains bénéficient d'une intelligence améliorée génétiquement, mais où ça n'aura très bientôt plus d'importance.

Il faut donc s'attendre à ce que l'amélioration génétique, celle qui a fait si peur et qui est maintenant possible, s'adressera plutôt à d'autres caractéristiques, comme la beauté, la personnalité, le bonheur, etc. En espérant bien sûr que ceux qui n'auront pas été améliorés ne chercheront pas à tuer ceux qui seront plus beaux, plus agréables, et plus heureux qu'eux.

Complément

Ajout du 27 février 2019 :

Sources

Historique

Date Historique
27 fév 19 Ajout vidéo de Hassan Occident
23 fév 19 1ère Mise en ligne

Notes


  1. Traduction Google Translate depuis :

    "When infamous Chinese scientist He Jiankui edited the genes of human twin babies last year, he was reportedly trying to make them immune to HIV. But researchers familiar with the genetic changes he made are now saying that the specific manipulation he performed may have broader consequences.
    The CCR5 gene is linked to HIV susceptibility, but research published Thursday in the journal Cell shows that it also enhances cognition in mouse studies. The gene can also facilitate a human’s recovery after a stroke and may correlate with academic success, according to MIT Technology Review — meaning that the first two enhanced humans with genetically boosted cognition and memory may already be born."

  2. Déja citée dans le Guide pratique de l’enfant surdoué : Repérer et aider les enfants précoces.
    Présentation sur Wikipedia FR : L'une rêve et l'autre pas 

©Philippe Gouillou - Samedi 23 février 2019


Sélection


















Citation de cette page :

Gouillou, Philippe (2013) : "Eugénisme : Les premiers bébés à QI augmenté génétiquement sont probablement déjà nés". Evoweb. Samedi 23 février 2019. http://evoweb.net/blog2/20190223-eugenisme.htm
[Eugénisme : Les premiers bébés à QI augmenté génétiquement sont probablement déjà nés](http://evoweb.net/blog2/20190223-eugenisme.htm). Gouillou, Philippe. *Evoweb*. Samedi 23 février 2019