^

Pourquoi les Frères Musulmans ?

©Philippe Gouillou - Mercredi 9 janvier 2019

Tags : Ailleurs - Brèves - Histoire - Jihad - Politique

Il n'y a pas que le Qatar : un article de Christophe Bourseiller montre l'origine trotskiste de la domination des Frères Musulmans en France.


center

Le Frère Musulman Tariq Ramadan occupe maintenant les pages Justice des journaux1, mais il était il y a peu l'islamiste le plus puissant de France et était promis à un avenir encore plus brillant, au point que certains pensent qu'il a servi de modèle à Mohammed Ben Abbès, le vainqueur des élections dans Soumission (Houellebecq, 2015).

L'extraordinaire pouvoir des Frères Musulmans sur la politique française2 est généralement expliqué par le contrôle du Qatar sur la dette française, pour payer les retraites et les fonctionnaires il faudrait se soumettre. Un court article de Christophe Bourseiller montre qu'il y a autre chose derrière : l'influence trotskiste a été déterminante.

Christophe Bourseiller rappelle tout d'abord :

"Comme le disait le président Mao, "le rebelle vit dans la population comme un poisson dans l’eau". Depuis leur origine, les groupes révolutionnaires ont pour objectif principal de se fondre dans les masses pour mieux les orienter. Si celles-ci deviennent islamistes ou s’entichent de tel ou tel personnage religieux, les marxistes doivent leur apporter un "soutien critique"."
Christophe Bourseiller

Et il explique comment le Socialist Worker Party (SWP) anglais a créé le Respect Party (celui de Georges Galloway) associé avec la Muslim Association of Britain (MAB), et contrôle la Tendance socialiste internationale (TSI - International Socialist Tendancy), laquelle s'est associée en 2004 avec la Quatrième Internationale dont la section française est la Ligue communiste Révolutionnaire (LCR devenue en 2009 le Nouveau Parti Anticapitaliste).3

Or c'est en 2004 que surgit Tariq Ramadan :

"Nous savons que dans l’esprit des activistes d’extrême-gauche, les islamistes sont les victimes d’une islamophobie injustifiée. Les soutenir, c’est par ailleurs se mêler aux masses arabes. La TSI appelle ainsi à défendre "le droit des femmes à porter le voile". L’ennui, c’est que les islamistes sont très divisés entre eux. Lesquels doit-on soutenir ? Le choix de la TSI se porte rapidement sur les Frères musulmans, et principalement sur Tariq Ramadan. Les révolutionnaires veulent en effet privilégier les islamistes qui leur semblent porteurs d’un message social. Or, la stratégie des Frères musulmans est celle de l’islamisation progressive des sociétés laïques. Cette islamisation passe par l’ouverture d’écoles coraniques et par la mise en place de réseaux d’aide sociale (bureaux d’emploi, dispensaires). Dans la mouvance des Frères musulmans, Tariq Ramadan passe en outre pour un "gauchiste", car il met en avant la stratégie des dispositifs d’aide. Si quelqu’un mérite le qualificatif d’islamo-gauchiste, c’est alors sans doute lui. Il incarne aux yeux des islamistes une "aile gauche" des Frères musulmans. Il constitue en tout cas dans les années 2000 la principale passerelle entre l’extrême gauche trotskiste et les Frères musulmans."
Christophe Bourseiller

L'islamisation à marche forcée de la France ne s'explique donc pas simplement par les conséquences financières de ses politiques socialistes ("Le vrai marché de la pauvreté"), mais aussi par la volonté active de personnes encore plus à gauche qui croyaient pouvoir manipuler les masses islamistes afin d'imposer leur dictature.

Liens

Notes


  1. Selon Europe 1 du 6 janvier : "Une des trois juges d'instruction chargés du dossier Tariq Ramadan a été cambriolée".
    Valeurs Actuelles complète :

    "Pour rappel, l’islamologue suisse Tariq Ramadan est accusé, depuis 2017, de viol et de harcèlement sexuel par plusieurs femmes, ce qui a conduit à sa mise en congé de l’université d’Oxford. En février 2018, il a été mis en examen pour "viol" et "viol sur personne vulnérable", et placé en détention à Fleury-Mérogis. Même si d’autres plaintes sont venues se rajouter par la suite, et que certaines preuves fragilisent sa défense, l’islamologue nie toujours les faits. En septembre 2018, il a été inculpé par la justice suisse pour des faits similaires. Le 15 novembre 2018, la chambre d’instruction a décidé de le remettre en liberté, à condition de verser une caution de 300 000 euros, de ne pas sortir du territoire français, de remettre son passeport suisse, de pointer une fois par semaine au commissariat et de ne pas rentrer en contact avec les plaignantes ou certains témoins."
    Valeurs Actuelles

  2. Demandez à François Fillon ce que ça coûte de critiquer les Frères Musulmans 

  3. La suite de l'article montre comment la création du Parti des Indigènes de la République (PIR) en 2010 et le soutien de Médiapart (et notamment d'Edwy Plenel) ont permis d'imposer une vision séparatiste selon la religion, le sexe, et la race (ex : aux "Nuits Debout" le PIR avait organisé des "réunions racisées non-mixtes, c’est-à-dire exclusivement réservées aux femmes non-blanches). 

©Philippe Gouillou - Mercredi 9 janvier 2019


Sélection




















Citation de cette page :

Gouillou, Philippe (2013) : "Pourquoi les Frères Musulmans ?". Evoweb. Mercredi 9 janvier 2019. http://evoweb.net/blog2/20190109-tariq-ramadan.htm
[Pourquoi les Frères Musulmans ?](http://evoweb.net/blog2/20190109-tariq-ramadan.htm). Gouillou, Philippe. *Evoweb*. Mercredi 9 janvier 2019