Evoweb.net : sommaire
Evolutionnisme et Société    

 

Blog Evoweb

Aide-mémoire de réflexions rapides et brouillons de futurs articles : les courts textes présentés ici ne sont pas finalisés, mais peuvent servir à provoquer la réflexion.

Le thème général est l'analyse des sociétés actuelles selon la grille de la psychologie évolutionniste. La lecture préalable de : Pourquoi les femmes des riches sont belles : Programmation génétique & compétition sexuelle (Gouillou, Ed. Duculot (Louvain, Belgium), 2003) est requise, ou du moins une bonne connaissance générale du sujet : Axelrod, Buss, Dawkins, Geary, Hrdy...

De nombreux termes utilisés sont expliqués dans le Glossaire Evopsy.


14 février 2004

Quand c'est l'homme qui veut pas

©Philippe Gouillou - 14 février 2004 - 18:02
arc20040208.htm#BlogID214

Un correspondant me signale La Théorie des Echelles pour expliquer les relations hommes/femmes. En résumé simplifié : chacun va juger les personnes de l'autre sexe rencontrées, et les positionner plus ou moins haut sur une échelle de comparaison. Le problème est que les hommes n'ont qu'une seule échelle (celle de l'attrait sexuel), alors que les femmes en ont deux : une pour les relations amicales et l'autre pour les relations sexuelles. L'homme se retrouvant classé sur la première échelle aura du mal à passer sur l'autre, et a donc toutes les chances de se faire rejeter par des "Let's just be friends" ou en VF le célébrissime "Ne gâchons pas une si belle amitié". Et bien sûr, certains hommes ont une tendance naturelle à se retrouver sur la mauvaise échelle, à n'être que des amis, des faire-valoirs, des soutiens, des alliés, des confidents, bref des hommes que la femme exploitera en permanence pour pouvoir coucher avec d'autres. L'auteur appelle certains de ces hommes des "Intellectual Whores" (putes intellectuelles) : des hommes qui apporteront leur cerveau comme d'autres apportent leur physique. Jusqu'ici, nous avons un très bon résumé de ce qu'avait été mon adolescence... jusqu'à ce que je comprenne et change de positionnement.

L'auteur distingue trois cas où l'homme ne voudra pas d'une relation sexuelle avec une femme :

  1. Il est gay
  2. La femme ne lui plait pas
  3. Il a déjà une femme qu'il considère plus haut placée sur l'échelle
Le problème de ce modèle est qu'il ne prend pas en compte un élément qui me paraît essentiel : celui du rapport bénéfice/coût. Un contre-exemple évident est que je peux très bien placer un top model plus haut sur mon échelle que la fille avec qui je suis, mais considérer, certainement avec raison, que le coût du ridicule d'une éventuelle tentative de ma part serait totalement contre-productif pour moi : je ne suis pas assez riche et/ou célèbre. Bien sûr, si c'est le top model qui me tombe dessus, les circonstances (très hypothétiques) seront assez différentes. Mais là encore il peut y avoir un coût : le risque du flagrant délit par exemple. Bref, il me semble plus riche de parler en terme de coûts, que de faire la distinction de cet auteur.

Cette distinction apporte cependant des avantages, dont un est de bien décrire la réaction la plus habituelle chez la femme rejetée : la haine. En effet, à part le #1 (homosexualité) qui peut être considéré comme une excuse biologique acceptable ("j'ai été dessiné comme cela"), les deux autres cas cités reviennent à s'attaquer directement à la valeur de la femme. Or, comme je l'écris dans "Pourquoi...", si l'homme peut utiliser ses ressources, la femme ne peut vendre que ce qu'elle a. Que je me fasse rejeter à cause de ma situation financière me chagrine évidemment au plus haut point, mais c'est une situation qui peut changer (du moins je l'espère). La femme qui est rejetée par l'homme (riche) qu'elle convoite n'a pas cet espoir. Et même si de nos jours en Occident elle peut maintenant utiliser la chirurgie esthétique (voire réparatrice) pour augmenter sa valeur (en fait : bluffer), il ne s'agit que d'une possibilité trop récemment apparue pour qu'elle soit intégrée dans la programmation génétique. Et si la femme se fait rejeter par un homme pas riche comme moi, alors l'insulte est sur-ajoutée à la remise en cause : elle aura fait l'effort de me considérer malgré ma pauvreté, et je serai en train de "cracher dans la soupe" en ne lui étant pas totalement redevable d'une telle bonté !

Voilà une situation très dangereuse pour un homme : les extraordinaires capacités de dénigrement dont dispose la femme peuvent lui être fatales. Il lui faut donc trouver une solution pour s'en sortir. Et, là encore, comme le lecteur s'en doute, j'ai cette solution à proposer.

C'est en effet tout simple : selon l'image des échelles, il suffit de basculer sur l'échelle des amis ; selon les termes plus standards de la psychologie évolutionniste, il suffit tout simplement de se griller en tant qu'alpha-mâle. Et là encore, comme je l'écris dans "Pourquoi...", il suffit de chercher ce que la femme recherche, et d'être systématiquement navrant sur tous ces points. Et comment faire pour découvrir ces points ? Et bien il suffit d'écouter la femme : lui demander ce qu'elle cherche chez un homme et d'y correspondre. Le succès est assuré : elle s'intéressera à vous en tant qu'allié, jamais en tant qu'amant. Exemple : elle vous dit qu'elle cherche un homme gentil, prêt à l'aider dans sa vie quotidienne ? Alors prenez-là au mot : aidez-là à faire du rangement, faites la vaisselle, bref, tout ce qui est exactement ce qu'elle dit vouloir, et qui donc est précisément ce qu'elle fuit au plus haut point.

Et le résultat de cette technique est doublement positif pour l'homme : non seulement il n'aura pas à coucher avec cette fille pour éviter les problèmes, mais en plus elle ne pourra jamais avouer à quel point elle le méprise.

13 février 2004

Brain drain

©Philippe Gouillou - 13 février 2004 - 08:36
arc20040208.htm#BlogID213

Ca y est : l'Europe semble commencer à comprendre que la fuite des cerveaux, notamment dans les domaines des hightechs et des biotechs va nécessairement avoir des conséquences économiques graves. Un article du Time m'apprend que 400.000 post-graduated scientifiques Européens sont déjà aux US, que le mouvement s'accélère, et que même l'ancien ministre Claude Allègre planifie son émigration aux US pour pouvoir continuer ses recherches [1].

Les raisons de cette fuite des cerveaux sont assez connues. Il y a bien sûr le manque de finances (l'Europe n'en a plus les moyens), le manque de reconnaissance (pas seulement financière), et surtout la culture soviétique européenne : pas de compétition, pas de reconnaissance des performances, et... discrimination positive [2].

Pour les conséquences, l'article parle de milliards de dollars, et bien sûr des problèmes d'emploi qui vont se poser : à ce rythme, il est évident que l'Europe va devoir se positionner très bientôt sur le marché des fournisseurs de main d'oeuvre peu qualifiée, ce seront les seuls postes qui lui resteront accessibles.

Hier, à Nice, j'ai vu une affiche ATTAC, qui disait qu'il faut interdire les licenciements, parce que "L'emploi est un droit". Bien sûr, l'affiche ne précisait pas quel type d'emploi est un droit, et je me suis demandé, à l'article du Time, comment ATTAC se positionnait face à la paupérisation Européenne provoquée par la fuite des cerveaux. J'ai donc été sur le site ATTAC, et ai trouvé que c'est bien un sujet qui les préoccuppe : ils ont un "Groupe de travail 'Science Citoyenneté'". Extraits :

"L'absence d'éclairage historique explique, de plus, que beaucoup, dont de nombreux scientifiques, ne perçoivent pas l'importance du rôle du peuple dans le développement de la connaissance."
"Les scientifiques ne peuvent assumer leur responsabilité de citoyens qu'en affrontant dans le cadre de leur travail les problèmes fondamentaux des laissés pour compte de la société de compétition et du sort des plus nombreux qui sont souvent les mêmes."
etc.
Je ne sais en effet pas exactement quelle est "l'importance du rôle du peuple dans le développement de la connaissance" : on ne peut que reconnaître l'influence des nombreux indivividus qui sont chercheurs, mais jusqu'à présent les interventions du "peuple" dans la science ont été pour le moins dramatiques (voir par exemple "Les alter-mondialistes ont-ils tué la recherche contre le SIDA ?" du 19-11-03).

Et je sais que les chercheurs français ont les capacités de faire cette déduction très simple :

  1. ATTAC est à la mode, a le soutien de la majorité de la presse, et très influente ;
  2. Le programme d'ATTAC est d'augmenter encore plus les contraintes qui obligent à fuir aux US ;
  3. Donc les temps futurs vont être encore plus durs pour les chercheurs européens ;
  4. Fuir aux US est de plus en plus vitalement urgent.
La Commission Européenne peut bien sûr essayer de rattraper cet extraordinaire retard (voir "La Commission Européenne finance l'Evopsy"), tous ses efforts seront vains face aux menaces soviétiques des alter-mondialistes.


NOTES
  1. "I'm planning on moving to the U.S. indefinitely because I want to continue my research," says Allègre. "I can't do so in the current conditions."
  2. "But critics contend that E.U. funds are often doled out by bureaucrats who prioritize social and geographic factors over science. The E.U. claims to have reformed its procedures, but the running joke among funding applicants is still that a Portuguese on the team will lock in money - bonus points if there's a female scientist on board."

12 février 2004

Lavage de cerveau

©Philippe Gouillou - 12 février 2004 - 08:20
arc20040208.htm#BlogID212

Selon une nouvelle AFP du 20 août 2003, le QI moyen des enfants Thaïlandais a chuté de 92 à 89 entre 1996 et 2002. La dépêche indique que selon le directeur de la recherche, Mme Chanpen Choprapawan, la cause en serait la négligence dans l'éducation, et le fait que les enfants passent trop de temps devant la télé ou des ordinateurs.

Cette hypothèse ne me convainc pas vraiment : je ne vois pas comment le fait de passer du temps devant des stimuli à changement rapide pourrait faire baisser les résultats aux tests de QI. En fait, l'effet TV a déjà été évoqué pour expliquer l'inverse, c'est-à-dire l'augmentation des résultats aux tests (effet Flynn). L'explication serait plutôt à chercher, me semble-t-il, du coté des conséquences de la très grave crise économique qu'a connu la Thaïlande il y a 6 ans : y-a-t-il eu des problèmes d'alimentation provoqué par cette crise ? Un effet du stress (automutilation) ? Une autre voie de recherche serait bien sûr de vérifier la bonne concordance des échantillons, et notamment vérifier s'il n'y a pas impact de l'immigration de populations à plus bas QI moyen, ou au contraire de fuite des cerveaux. Bien sûr, ces hypothèses n'ont peut-être aucune validité, et ont peut-être déjà été étudiées (la dépêche ne le dit pas) : il faudrait beaucoup plus d'éléments pour avoir un avis.

En France, le QI est officiellement de 100 : les tests sont étalonnés pour la population française. Les chiffres de Lynn & Vanhanen donnent une moyenne internationale de 97, et je ne sais absolument pas si cette moyenne évolue, ni dans quel sens le cas échéant. Mais en France, ce n'est pas grave : que le QI baisse ou pas, l'essentiel est que le lavage de cerveau commence dès le plus jeune âge.

Le site officiel EducNet nous apprend en effet que les enfants doivent savoir très jeunes être des "citoyens" et savoir se servir de manière "autonome et raisonnée" (sic !) des TIC (Technologies de l'Information et de la Communication). Pour cela, le gouvernement a mis en place dès 2000 un "Brevet informatique et internet (B2i)". Qu'est-ce que c'est ? Et bien la définition nous l'explique tout de suite, en gras : c'est "une marque déposée par l'éducation nationale". Certes, mais à quoi ça sert ? Et bien voilà, il faut chercher en dehors de la définition :

"Le Brevet atteste que l'élève utilise de manière autonome et raisonnée les technologies de l'information et de la communication disponibles à l'école et au collège pour lire et produire des documents, rechercher des informations qui lui sont utiles et communiquer au moyen d'une messagerie."

Et dans ce but, voilà l'objectif du B2i™ s'adressant aux élèves du primaire (moins de 10 ans) [1] :
Le B2i de niveau 1 vise à évaluer cinq champs de compétences :
  • maîtriser les premières bases de la technologie informatique ;
  • adopter une attitude citoyenne face aux informations véhiculées par les outils informatiques, lors de manipulations de données utiles aux activités d'apprentissage et à la suite de débats organisés au sein de la classe ;
  • produire, créer, modifier et exploiter un document à l'aide d'un logiciel de traitement de texte ;
  • chercher, se documenter au moyen d'un produit multimédia (cédérom, DVD-rom, site internet) ;
  • communiquer au moyen d'une messagerie électronique, dans le cadre d'une correspondance authentique.
Ca a au moins le mérite d'être clair. L'enfant, qui n'a même pas dix ans, qui ne sait peut-être ni lire ni écrire, doit avoir comme "compétences" :
  • "Adopter" l'attitude politiquement correcte qui lui aura été imposée par des "débats organisés au sein de la classe" ;
  • Communiquer par e-mail dans "le cadre d'une correspondance authentique"
C'est quoi une "correspondance authentique" ? Il y a exactement 17 ans (donc : début 1987), dans un cours de première année de marketing, on m'avait appris que les publicistes préparaient pour les années 1990 la mode de "l'authentique". Le consommateur achèterait de "l'authentique", il lui faudrait du "vrai", quelque chose qui lui rappelle le terroir, la tradition, la solidité, etc. En effet le consommateur avait peur, il était essentiel de le rassurer, et pour cela les publicistes lui serviraient de "l'authentique". On peut voir que les prédictions étaient bonnes : depuis 1993 environ, on ne fait que bouffer de "l'authentique".

Mais cela ne nous dit pas ce qu'est une "correspondance authentique" pour un enfant de moins de 10 ans. Il me semble que la compréhension de l'emploi de ce terme ne peut se faire que via le contexte, c'est-à-dire les autres phrases de la même page. Et au vu des prescriptions politiques qui font partie de ces cinq "compétences", on peut être assez assuré que l'authenticité dont il est question doit se mesurer à l'aune de l'orientation politique. Un enfant qui n'est pas "citoyen" ne peut certainement pas communiquer de manière "authentique". Or le terme "citoyen" correspond à une orientation politique très précise dans le monde politique français actuel.

En fait c'est même beaucoup plus précis que cela. L'enfant doit aussi être à la fois "autonome" et "raisonné", en d'autres termes qu'il doit être capable d'arriver tout seul aux idées qui lui auront été imposées. Le terme "authentique" est à prendre dans le même contexte : un enfant qui serait capable d'envoyer un mail où il ne ferait que répéter, sans intégrer et ressentir vraiment ce qu'il écrit, ne ferait pas une correspondance "authentique". Ce serait de la littérature, du journalisme, ou n'importe quoi, mais rien d'"authentique", et donc rien qui corresponde aux objectifs du B2i™

Nous avons donc un brevet qui va sanctionner le fait qu'un enfant de moins de 10 ans aura la capacité de faire sienne la propagande de gauche qui lui aura été inculquée, et saura la retransmettre de lui-même, de façon "autonome et raisonnée".

Tout cela me rappelle un livre, vieux de plus de 50 ans, très célèbre pour sa validité prophétique, où le héros, révolté pris sur le fait, subit un lavage de cerveau pour lui faire changer, de lui-même, ses opinions. Et c'est un grand succès : la dernière phrase est précisément "Il aimait Big Brother".

NOTES

  1. Le site nous apprend : "Un B2i Greta a également été mis en place pour les adultes, ainsi qu'un certificat de compétences TIC, le C2i , pour l'enseignement supérieur."

11 février 2004

Tendre guerre

©Philippe Gouillou - 11 février 2004 - 10:34
arc20040208.htm#BlogID210

Le journal TV montre une cérémonie mortuaire dans un village du finistère. On voit l'église, son parvis, une cinquantaine de personnes, dignes, et une trentaine de voitures, bien garées. Tout est calme, posé, bien rangé, propre.

Ce coup-ci, c'est ma femme qui a entamé les hostilités :
  • Ca y est : dès que tu vois ta Bretagne, t'es totalement hypnotisé !
  • C'est quand même un monde inimaginable vu d'ici [Tunis]. Regarde : tu prends exactement la même situation, le même endroit, le même contexte, et tu remplaces juste les Bretons par des Arabes, et ce serait aussitôt le bordel le plus complet. Les voitures seraient garées n'importe où, on trouverait des papiers par terre, ça crierait, les gens se bousculeraient, s'engueuleraient, etc. La même situation : juste la population qui change !
  • Oui, bien sûr, mais au moins il y aurait de la vie, ce ne serait pas mortel comme ça l'est chez vous, avec tout qui est si bien fait, si bien rangé, trop calme, etc.
Steve Sailer avait remarqué que les personnes en mariage mixte sont plus sensibilisées aux différences entre les populations que celles ne vivant pas au quotidien cette forme de multiculturalisme. Mon expérience personnelle le confirme tout à fait, et je puis assurer qu'un mariage Arabo-Breton est suffisamment explosif pour provoquer souvent de ces tendres guerres.

Des pigeons qui nous gouvernent

©Philippe Gouillou - 11 février 2004 - 09:10
arc20040208.htm#BlogID209

Les études du Dilemme du Prisonnier [1] ont permis de montrer pourquoi la coopération a pu se développer à partir du simple égoïsme de chacun. Il est en effet apparu lors des modélisations que les stratégies intelligemment coopératives (la plus célèbre étant le Tit For Tat) finissent par l'emporter sur toutes les autres stratégies (aléatoires, purement coopératives, traîtres, etc.). Comme résultat, ces stratégies intelligemment coopératives se sont répandues, et on les retrouve à de très nombreux niveaux de la vie, biologiques comme sociaux.

Le Dilemme du Prisonnier est un dilemme parce que, à chaque itération, la solution la plus rentable est de trahir tandis que l'autre coopère, tandis que sur le long terme, la solution la plus rentable est la coopération mutuelle. Les stratégies intelligemment coopératives sont donc des stratégies qui vont inciter à la mise en place de cette coopération sur le long terme. Par exemple, Tit For Tat consiste à coopérer au premier tour, puis à copier le choix de l'autre du tour précédent : s'il a trahit, Tit For Tat va trahir aussi, réduisant à néant les gains obtenus par l'autre lors de sa trahison. Au final, tout le monde y gagne, et on comprend pourquoi Tit For Tat est si répandue un peu partout dans le monde du vivant.

Ces stratégies intelligemment coopératives ne se sont cependant pas imposées à 100%. Au niveau social notamment, certains préfèrent privilégier la trahison à la coopération. Au final ils auront moins gagné dans la plupart des circonstances, mais des stratégies de ce type sont particulièrement efficaces contre des stratégies purement coopératives. C'est tout simple : si quand vous trahissez l'autre il ne se venge pas, mais poursuit sa coopération systématiquement, alors vous avez intérêt à le trahir tout le temps. Bien sûr, une telle stratégie ne marchera pas face à un Tit For Tat : trahir ne fera que lancer une succession de trahisons, préjudiciables pour tous.

Il existe pourtant une solution pour pouvoir trahir très souvent et ne pas trop y perdre face à un Tit For Tat : il suffit de faire exactement l'inverse. La règle est simple : s'il coopère vous trahissez, et s'il trahit (se venge) alors vous coopérez pour éviter la succession des trahisons. Le problème est bien sûr que le Dilemme du Prisonnier est construit de telle sorte que la succession coopération - trahison est moins rentable que la succession de coopération. Mais là encore il existe une possibilité.

Imaginez que vous êtes un acheteur qui commande et paie un produit à une société, laquelle ne vous le livre pas. Bien sûr, vous ne rachèterez plus quoique ce soit à cette société. Si celle-ci pratique exactement la même stratégie avec tous ses clients (encaisser le paiement mais ne pas livrer), elle va finir par tous les perdre. Mais s'il y a beaucoup de clients potentiels, son jeu peut durer longtemps. Tant que le client potentiel ne sait pas que la société va le trahir, alors il va, s'il pratique le Tit For Tat, commencer par coopérer, c'est-à-dire payer le produit. La solution au problème précédent est donc tout simplement de toujours trouver de nouveaux "pigeons". Bien sûr, les forces de l'ordre et la loi sont là pour empêcher qu'une telle stratégie puisse se poursuivre très longtemps. De même, la publicité négative faite à l'encontre de cette société imaginaire, va limiter le nombre de nouveaux pigeons potentiels. Ca nous fait donc trois conditions pour que la stratégie décrite au paragraphe précédent puisse être rentable face à un Tit For Tat :

  1. Que les interactions se passent avec des victimes toujours renouvellées ;
  2. Que les victimes potentielles ne soient pas informées de la trahison ;
  3. Qu'aucun système extérieur (police, armée, etc.) ne vienne augmenter le prix de la trahison.

Les histoires du type de notre société imaginaire sont relativement rares, et font quasi systématiquement la une des journeaux quand elles sont découvertes. On peut cependant retrouver exactement cette même stratégie dans d'autres domaines de la vie quotidienne, et notamment politique, comme le montrent ces exemples récents :
  • Echange territoire contre paix :
    Israël croyait que le départ du Sud Liban, concession aux Islamistes, lui permettrait d'avoir plus de paix. En fait, le nombre d'attentats a augmenté.
    Traduction : ce départ était une coopération, qui a donc provoqué une trahison : application pure et simple de la stratégie.
  • Soumission de Sarkozi au Mollah Egyptien :
    Nicolas Sarkozi croyait que le soutien à Saddam Hussein, plus l'abandon de pouvoir en faveur des Frères Musulmans, plus l'acte de soumission en Egypte seraient appréciés et récompensés par les Islamistes. En fait, bien sûr, la France est maintenant le pays le plus vilipendé par les Islamistes à cause de sa loi sur le voile.
    Traduction : les actes de soumission de Sarkozi ont été compris pour ce qu'ils sont, c'est-à-dire des aveux de faiblesse à exploiter. Coopération => Trahison. Toujours la même application de la même stratégie.
  • US - Europe - Irak - Lybie :
    Malgré les demandes pressantes de quelques pays, menés par la France, les USA ont attaqué en Irak. Depuis, la Lybie a lancé un programme de négociations avec les USA, et a accepté de payer une somme importante en dédommagement d'un attentat. Dans le même temps, la somme proposée aux victimes Européennes d'un autre attentat est beaucoup plus faible.
    Traduction : les Français ont montré leur soumission par la coopération, pourquoi alors coopérer ?
  • Elections US : promesse de soumission aux Iraniens de John Kerry :
    Dhimmiwhatch ("Kerry: I'll be a good dhimmi") rapporte cet article du Tehran Times ("Kerry Says He Will Repair Damage If He Wins Election") annonçant que le candidat démocrate aux prochaines élections US s'est engagé dans un mail envoyé à la Mehr News Agency à "réparer" les effets de la lutte contre le terrorisme.
    Traduction : non seulement Kerry se présente comme un tout nouveau pigeon (condition #1) mais en plus il promet de supprimer le rôle protecteur des forces coercitives (condition #3)
Il reste bien sûr une question à laquelle il est difficile de trouver une réponse. Dans les 3 conditions citées pour que cette stratégie traitre puisse s'épanouir, la #2 précise bien qu'il faut que le pigeon potentiel ne soit pas informé de la trahison à venir. Pour les exemples cités ci-dessus, toute l'information était disponible, et les décisionnaires y avaient accès. Pourquoi alors continuent-ils d'agir face à la stratégie traitre comme s'il s'agissait d'une stratégie intelligemment coopérative ? Repasseriez-vous commande fréquemment à une société qui a encaissé vos paiements mais ne vous a jamais livré ? Ce serait le signe préoccupant d'une naïveté pathologique ! Alors pourquoi Sarkozi va-t-il nous soumettre en Egypte ? Peut-on croire qu'un politicien avec une telle carrière est un tel naïf ?

Il me semble que l'explication doit être cherchée du coté de la programmation dans le cerveau du Tit For Tat. Cette stratégie, que l'on retrouve à tellement de niveaux de la vie, n'est pas une stratégie culturelle, inventée par l'homme, mais correspond bien à une orientation pré-câblée chez les humains. En conséquence, imaginer que d'autres ne suivent pas eux aussi cette stratégie demande un effort intellectuel pour se "déprogrammer". Ce n'est pas que ce soit difficile, mais ce n'est pas naturel.


NOTES
  1. Voir l'histoire sur le site Evopsy ("IDP : Dilemme Itéré du Prisonnier"). Pour aller plus loin, voir les 50 premières pages du livre "Pourquoi les femmes des riches sont belles"

Pour les jeunes

©Philippe Gouillou - 11 février 2004 - 09:04
arc20040208.htm#BlogID208
Pour les jeunes qui n'ont pas connu la France d'avant toutes ces réglementations, et pour tous ceux qui n'ont jamais vécu dans le tiers-monde et ne peuvent imaginer qu'il récèle, malgré tout, des sources de bonheur qu'on n'a plus le droit de connaître en Europe, je conseille la lecture de ce post de Congonneries : "Petits bonheurs".

Que faire des femmes infidèles ?

©Philippe Gouillou - 11 février 2004 - 08:44
arc20040208.htm#BlogID207

Cette question, qui a torturé un grand nombre d'hommes (et permis à Jacques Brel d'écrire des chansons inoubliables) semble enfin avoir trouvé sa solution au Moyen-Orient ! Un post de JihadWatch du 19 janvier ("Hamas: Women who shame family can be bombers") m'apprend en effet que le Hamas légitimise l'utilisation des femmes, y compris des mères de familles, dans les attentats, afin qu'elles puissent se rattrapper de leurs fautes. Et :

"Reem Raiyshi, the woman who blew herself up last week at the Erez crossing, was the married mother of two. Yedioth Ahronoth reported Sunday that Raiyshi was compelled to perpetrate the terror strike to atone for having betrayed her husband. Relying on IDF sources, this report claimed that Raiyshi's husband, a Hamas operative, knew about his wife's plan in advance, and even encouraged her to carry it out."
(id)
Incidemment celui qui avait été l'amant vient de mourir dans une explosion. J'imagine que ce sont des choses qui arrivent par là-bas. De toute manière, c'est la faute d'Israël selon le Hamas ("Suicide bomber's lover killed in 'accident'" - 10 fév 04 [1]).

NOTES :
  1. Un commentaire intéressant à la suite de ce post sur JihadWatch : "ahhh, nothing more beautiful than two love birds enjoying their time together in paradise. i know they have waited a long time for this. now when her husband dies will he bring the jihad to paradise. my blessings to the whore." (Posted by: jewwitha44 at February 10, 2004 10:05 AM)

09 février 2004

La vie, la mort

©Philippe Gouillou - 09 février 2004 - 21:27
arc20040208.htm#BlogID206

Le flash se réverbère sur le fond du tunnel de Las Planas, à Nice, sur l'autoroute en direction de l'Italie. Aussitôt, la voiture qui vient de me doubler freine brutalement, celle qui la suivait ne peut freiner à temps, et l'évite par une embardée sur la droite. Par chance, j'avais freiné aussi, elle me passe juste devant. Heureusement, il n'y a personne d'autre sur l'autoroute. Jusqu'à la sortie du tunnel, nous roulerons à moins de 40 km/h.

Bien sûr j'ai eu peur. Mais je sais qu'il me faut être reconnaissant envers le gouvernement qui a mis sur cet autoroute un radar réglé à 70 km/heure, rien que pour ma sécurité.

08 février 2004

La BBC c'est bien pour le "citoyen arabe"...

©Philippe Gouillou - 08 février 2004 - 12:20
arc20040208.htm#BlogID204

... la preuve en est qu'elle vient de se faire prendre en flag de mensonge et désinformation.

On pourrait croire que l'affaire Kelly aurait amené certains à se poser des questions sur la validité de ce qu'ils croient aveuglément depuis des années. Et bien non, pas du tout, comme A. Chorfi nous l'explique (in Le Quotidien (Tunisie) du dimanche 8 février 2004, p. 10) : ne pas faire partie de ceux qui "ont pris fait et cause pour cette radio emblématique, encensant son objctivité, soulignant sa démarche qui tient la balance exacte entre les faits et les commentaires", c'est se "répandre en invectives". En effet, "la BBC a gardé son quant-à-soi", une crédibilité à toute épreuve et son standing qui la situe au top du journalisme". Visiblement c'est tout ce qu'il faut pour "le citoyen arabe". Evidemment, le monde n'est pas parfait, et il y a ceux qui se "répandent en invectives". Qui sont-ils ? Je vous laisse deviner : "L'on comprend ainsi qu'elle [la BBC] gêne énormément Israël qui voit d'un bon oeil l'élaboration d'un plan destiné à la sortir de sa neutralité. Les 25000 sociétaires l'ont bien compris qui viennent de se mobiliser contre ce plan".

Résumons : la BBC ment, ce qui est dénoncé par la presse israëlienne ("qui n'a pas hésité à appaludir des deux mains au blâme adressé par la justice britanique à ce média"), ce qui prouve bien que ces mensonges sont de la "neutralité", et c'est cela qui est bien pour le "citoyen arabe".

Heureusement, il n'y a pas que la BBC, et A. Chorfi aussi sait mettre en pratique cette "balance exacte entre les faits et les commentaires" qu'il admire tant chez la "vénérable dame du paysage médiatique d'Outre-Manche" : il le montre tout au long de son "Apostrophe". Par exemple, il a tout de suite compris pourquoi le gouvernement américain veut continuer les recherches spatiales après la fin d'Hubble : "La volonté impérial des Etats-Unis chercherait-elle à s'exercer jusqu'aux confins de l'univers ?".

SOMMAIRE


7 derniers jours
Sélection
Accueil

 
ARCHIVES

[archives par date en bas de page]

Sélection
Bêtisier
Compétition sexuelle
France
IDP
International
Marketing
Politique
Sciences
Vocabulaire

 
LIVRES

Pourquoi les femmes des riches sont belles. Gouillou (2003) Ed. Duculot

Guide Pratique de l'Enfant Surdoué - JC Terrassier / P. Gouillou - Ed. ESF

Hommes, Femmes : l'evolution des differences sexuelles humaines - GEARY (2003) - De Boeck Université

SITES


Bipolaire

Douance

Evopsy

Evoweb

Blog Evoweb

Gouillou


 
A SUIVRE


Ase (FR)


Balagan (FR)

Check Point (FR)

Congoneries (FR)

Dhimmi Watch (EN)

Entrez libres (FR)

Europundits (EN)

FR Rideau (FR)

Jihad Watch (EN)

Librenfin (FR)

Merde in France (FR-EN)

NGO Watch (EN)

Polyscopique (FR)

Whoops (FR)

Zek (FR)

 

TECHNIQUE


Ce blog est géré en pur HTML grâce à l'excellent careware Blog 7.0 de Fahim A. FAROUK.

Powered by Blog


 
PAR DATE

04-04-04 - 10-04-04
28-03-04 - 03-04-04
21-03-04 - 27-03-04
14-03-04 - 20-03-04
07-03-04 - 13-03-04
22-02-04 - 28-02-04
15-02-04 - 21-02-04
08-02-04 - 14-02-04
01-02-04 - 07-02-04
18-01-04 - 24-01-04
11-01-04 - 17-01-04
04-01-04 - 10-01-04
28-12-03 - 03-01-04
21-12-03 - 27-12-03
14-12-03 - 20-12-03
07-12-03 - 13-12-03
30-11-03 - 06-12-03
23-11-03 - 29-11-03
16-11-03 - 22-11-03
09-11-03 - 15-11-03